Olivier Chasson - Salon du livre de Chinon

Logo de l'association
LE TEMPS DE LIRE - 9 & 10 juillet 2022 - CHINON
Aller au contenu
OLIVIER CHASSON
Valérie Andrieux - Co auteur
L'auteur :
Olivier Chasson est né à Lyon en 1964 dans le quartier populaire des Etats-Unis (8ème arrondissement). Il sort rapidement du milieu scolaire. A 17 ans il devient fraiseur/tourneur/ajusteur et enchaîne avec une multitude de petits boulots dans des secteurs très divers. Il découvre l’animation en 1986 en tant qu’animateur socio-culturel, en contrat avec un club de rugby. Il a joué assez longtemps en division supérieure. Il grimpe tous les échelons de la hiérarchie dans le monde du social et obtient son premier poste de directeur en 1999. Depuis il a exercé dans de nombreuses structures multisites. Il écrit également des recueils de poésies.
Le 1er septembre 2016, le CPIC 37 (Centre de Prévention, d’Insertion et de Citoyenneté) ouvrait ses portes. Créé à l’initiative du Premier Ministre, Manuel Valls, unique au monde, ce centre préfigurait l’ouverture de 12 autres établissements similaires en France. Sa mission : accompagner des jeunes en voie de radicalisation jusqu’à leur insertion dans la vie économique et sociale. Sa localisation : le château de Pontourny, sur la commune de Beaumont en Véron en Indre et Loire.
Première semaine de février 2017 : les sénatrices Esther Benbassa (EELV) et Catherine Troendel (LR) viennent visiter le centre et rencontrer son directeur, Olivier Chasson. Elles restent à peine 2 heures : Esther Benbassa s’était déjà fait son opinion par avance. Le « rapport Benbassa » recommande la fermeture immédiate du CPIC.
Que s’est-il réellement passé pendant cette période de 5 mois ? Quels sont donc tous les secrets, les non-dits, les dysfonctionnements et autres éléments confidentiels qui ont empêché l’équipe de direction de dérouler jusqu’au bout son programme inédit ?
Cinq ans après, grâce au témoignage sans complaisance d’Olivier Chasson mais aussi de jeunes qui ont séjourné au centre, de parents, de partenaires et d’anciens salariés, la lumière est enfin faite sur cette expérimentation qui avait l’essentiel des ingrédients pour réussir. On peut même dire, lorsque l’on regarde ce que sont devenus la majeure partie de ces jeunes, qui a réussi.

Qu’est-ce que la « radicalisation » ? La « déradicalisation » ? Comment les jeunes en arrivent-ils à se radicaliser ? Dans ce livre qui apporte toutes les réponses aux questions que l’on pouvait légitimement se poser, l’on découvre comment Olivier Chasson a intégré ce projet, les obstacles qu’il a rencontrés avant l’ouverture, comment les jeunes ont été recrutés, accueillis et comment ces cinq mois se sont passés concrètement avec eux. L’ex-directeur nous livre aussi le contenu du programme du CPIC 37, le programme de la seconde chance, ainsi que le bilan effectué à 5 mois, et nous raconte les difficultés et incidents vécus.
 
Ce livre très documenté est le témoignage d’un homme authentique, engagé, vibrant d’émotions, déterminé, qui croit en sa cause et se dit prêt à se réinvestir à fond pour elle. Persuadé qu’il y a encore besoin de centres tels que celui de Pontourny aujourd’hui dans notre pays, il appelle les politiques à reprendre à bras le corps cette question qui concerne des milliers de jeunes : il y a urgence !
Retourner au contenu